L'ÉDITO N°
3
L'édito de Claire, princesse dans l'âme,
journaliste incorrigiblement tam tam
Des petites mains dessinent
vos imprimés préférés...
...dans les coulisses de Princesse tam tam !
Parce que ça se dessine, un imprimé de culotte, de pyjama ou de maillot de bain ? Oui, et le plus souvent à la main !
Je sais, on a toutes tellement l’habitude de voir défiler des marques, des modèles et des collections que l’on oublie complètement qu’à l’origine, eh bien, il n’y a rien.

Un modèle, ça se crée. On en imagine l’usage, la forme, la texture, la couleur et l’imprimé, s’il y en a un. On le dessine, le façonne, le coupe, le coud, l’essaye. « On », c’est qui ? Ce sont les directrices artistiques, stylistes, modélistes et couturières. La grande famille de celles qui font le produit chez Princesse tam tam.

Au sein de cette famille se trouve une catégorie bien particulière : celle des stylistes « print », en charge de la création des imprimés. Vous savez, les motifs floraux, géométriques, électriques ou romantiques du Shaker. Plus les tous nouveaux imprimés de Noël. Et les autres. Voilà, tous ceux-là.
Comment ça se passe en vrai ? Suivez-moi !
Nous voilà au cœur du bureau de style parisien de Princesse tam tam. Six stylistes conspirent et s’affairent pour imaginer les motifs de vos prochains sous-vêtements et pièces de loungewear. À l'affût de toute source d’inspiration (des dernières expos aux couleurs pop des plats de grands chefs en passant par les feeds Instagram et pourquoi pas, le dernier dessin de leur petit neveu) et intuitives, les stylistes mesurent l’air du temps pour imaginer les imprimés qui feront mouche.
Dans l’esprit tam tam, bien évidemment. Alors ça bouge, ça évolue, les modèles ne sont jamais les mêmes. On ne standardise pas la créativité, c’est comme ça !
Une fois leur idée géniale en tête, nos stylistes prennent le crayon (et parfois la souris !) pour dessiner le contour des prochains imprimés à s’arracher. Pas facile, attention. Contrairement à une illustratrice, une styliste doit concevoir un motif capable d’être répliqué à l’infini et surtout, de s’adapter aux formes des vêtements sans se déformer. Une vraie prouesse technique. Tout un travail minutieux dont elles partagent l’avancée avec les stylistes formes, les modélistes et les couturières pour s’assurer de la faisabilité de leur idée. C’est l’avantage d’une grande maison comme Princesse tam tam : tous les métiers et savoir-faire sont regroupés au même endroit pour pouvoir échanger et collaborer.
Une styliste print au travail IRL ça ressemble à ça :




On se donne rendez-vous au sommet des montagnes ?
- Claire -