histoire
l'évolution de la lingerie
Du corset au sans armatures
"couvrez ce sein, que je ne saurais voir"
La célèbre phrase ci-dessus a été écrite par Molière dans la pièce Le Tartuffe en 1669.
Un vrai résumé des fantasmes et obligations qui corsètent les seins des femmes.
Règles de séduction, bienséance, effets de mode… Innombrables sont les critères qui définissent
à quoi doit ressembler la lingerie féminine. Dès que celle-ci évolue, la société toute entière en est bouleversée.
C’est dire notre importance, mesdames ;) !
la lingerie évolue avec le temps
Mais vous, vous désirez quoi ? Pas toujours facile de savoir, entre tant d’injonctions contradictoires.
Si aujourd’hui la priorité des femmes s’oriente vers le confort et la libération de poitrines trop souvent comprimées,
d’autres revendiquent et plébiscitent une lingerie sexy, apte à sublimer leur pouvoir de féminité.
En cette matière comme d’autres, un seul mot d’ordre : votre corps, votre choix !
Hermine Cadolle,
une femme à connaître
En 1889, la féministe Hermine Cadolle invente le premier
soutien-gorge pour libérer les femmes du corset.
Baptisé « corselet-gorge » puis « maintien-gorge », il débarque
enfin en 1904 dans Le Larousse sous le nom « soutien-gorge ».
La mode était lancée !

PS : Pourquoi le mot « gorge » ?
Parce que c’est ainsi que l’on appelait les seins à l’époque, par pudeur.
- Retrouvez aussi -